Comment réanimer un coeur

Habituellement, lorsque vous entendez les mots: « Arrêt » et « Cardiaque » un à la suite de l’autre, vous savez pour la plupart ce qu’ils représentent. L’arrêt cardiaque est malheureusement un problème très sérieux relié au fonctionnement du coeur qui doit être connu de tous. Les gens doivent aussi comprendre les principales causes pouvant mener à l’arrêt cardiaque qui peut être chez certaines personnes, soudain et rapide. Étiez-vous au courant du fait que la majorité des arrêts survenaient dans les lieux publics et à la maison. Si un jour, il vous arrivait d’être en présence d’une personne en arrêt cardiaque, vous pourriez lui sauver la vie en appelant le 9-1-1 ou votre numéro d’urgence local. De plus, si vous connaissez la RCR et que vous savez utiliser le DEA (défibrillateur externe automatisé) que se soit grâce à une formation en RCR que vous avez récemment suivie ou non, cette action pourrait grandement améliorer les chances de survie de la personne en détresse.

Qu’est-ce qu’un arrêt cardiaque?

L’arrêt cardiaque signifie que le coeur est en arrêt complet. Normalement, le coeur est une pompe qui permet de faire circuler le sang dans tout le corps. Lorsque le sang circule, celui-ci permet d’apporter tous les nutriments nécessaires (oxygène, vitamines, minéraux, etc.) au bon fonctionnement de notre corps. Lorsque le coeur arrête de pomper, la circulation sanguine arrête et le sang n’est plus capable de veiller à sa principale occupation qui est de nourrir le corps.

Il existe plusieurs raisons pouvant amener le coeur en arrêt cardiaque. Par exemple, la crise cardiaque qui se produit au moment où le coeur manque d’oxygène peut, à court et moyen terme, entraîner un arrêt cardiaque.  L’AVC, le coup de chaleur, les allergies sévères, les noyades ainsi que d’autres blessures et problèmes de santé pourraient également causer un arrêt cardiaque. C’est pourquoi, pour ce qui est de la crise cardiaque, il est très important d’être en mesure de déceler rapidement les signes et symptômes d’une crise cardiaque.

Différence entre l’arrêt cardiaque et la crise cardiaque

Comme nous l’avons vu précédemment, l’arrêt cardiaque représente l’arrêt complet du coeur , tandis que lorsqu’une personne souffre d’une crise cardiaque, le coeur de cette personne est encore actif, cependant, celui-ci a un rythme anormal qu’on appelle la fibrillation ventriculaire. Une personne touchée par une crise cardiaque pourrait être encore consciente tandis que la personne en arrêt cardiaque est touchée par les signes et symptômes suivants:

  • Perte de conscience soudaine
  • Aucune réaction au toucher ou aux sons et
  • présente une respiration agonale ou inexistante.

Qu’est-ce que la RCR?

La RCR est une technique en premiers soins qui permet de reproduire temporairement la circulation sanguine d’un coeur qui est soit arrêté ou bien affecté par un rythme cardiaque anormal comme la fibrillation ventriculaire. La RCR, lorsque bien effectuée peut augmenter de 30% ou plus, les chances de survie des personnes dans le besoin. C’est pourquoi, il est essentiel de connaître cette technique surtout pour ceux et celles qui côtoient régulièrement des personnes avec des problèmes d’origine cardiaque. Celle-ci peut être apprise dans l’un ou l’autre des cours de secourisme qui sont offerts  chez Educasoins.

Qu’est-ce qu’un DEA?

Le DEA est un appareil facile à utiliser, capable de repartir un coeur lorsque celui-ci en a besoin. L’acronyme « DEA » veut dire: Défibrillateur externe automatisé. Celui-ci est capable d’envoyer des chocs au coeur afin de rétablir un rythme normal au niveau du coeur en crise. Lorsque l’on dit que le coeur est en crise, nous voulons dire que le coeur souffre d’une fibrillation ventriculaire. La FV est le rythme le plus souvent en cause lors d’une crise cardiaque (manque d’oxygène au coeur). Cette appareil doit être obligatoirement utilisé en présence d’une personne inconsciente qui ne respire pas ou qui a une respiration agonale! Si la RCR et le DEA sont appliqués dans les premières minutes, il est possible qu’ils puissent augmenter les chances de survie jusqu’à 75%. C’est pourquoi, il est essentiel de connaître son fonctionnement. Saviez-vous que depuis le 4 avril 2013, tout le monde au Québec peut utiliser cet appareil sans avoir suivi préalablement une formation axée sur l’utilisation du DEA. La loi a été changée pour offrir à la population québécoise, un accès plus rapide à la défibrillation. En savoir plus à propos de la réglementation du DEA au Québec

La RCR et le DEA, un duo inséparable!

Vous savez maintenant que la RCR permet de faire circuler le sang dans le corps en cas d’arrêt cardiaque ce qui permet au sang d’apporter l’oxygène nécessaire aux organes les plus importants comme le coeur, le cerveau et les poumons. Sans la RCR rapide, la personne en détresse pourrait subir des conséquences néfastes ! La RCR permet de maintenir en vie artificiellement en attendant l’arrivée des secours d’urgence ou bien l’arrivée du DEA.

Le DEA permettra de rétablir le rythme normal du coeur ce qui va permettre au coeur de recommencer à faire circuler le sang normalement à travers tout le corps. Vous avez maintenant compris pourquoi, la RCR et le DEA resteront toujours un duo incontournable!

Que pouvez-vous faire dans ce genre de situation?

Crier à l’aide

  • Si possible, demander à quelqu’un d’appeler le 9-1-1 ou le numéro de téléphone d’urgence local
  • Sinon, appeler vous-même le 9-1-1 le plus tôt possible.

Vérifier la respiration

  • Si la personne ne respire pas ou a une respiration agonale, administrer la RCR!

Note: Si vous n’êtes pas certain que la personne respire ou ne respire pas, effectuer quand même la RCR, car il vaut mieux appliquer la RCR sur une personne qui n’en a pas besoin que de ne pas la faire sur une personne qui en aurait eu besoin!

Poussez fort et vite

  • Comprimez le thorax en utilisant le talon de la main, à un rythme de 100 @ 120 compressions par minutes
  • Utiliser le DEA dès que possible en appuyant sur le bouton « ON » et en suivant les instructions de celui-ci.
  • Continuer à administrer la RCR jusqu’à ce que la personne recommence à respirer ou à bouger, ou jusqu’à ce qu’une personne avec une formation plus avancée que la vôtre, prenne le relais!

*Si vous êtes intéressés à en connaître davantage sur la RCR, veuillez consulter notre article qui traite précisément les manœuvres de réanimation qu’on appelle « RCR », cliquez ici.

Cet article a été inspiré de l’article: « Comment réanimer un coeur » de la Fondation des Maladies du Coeur du Canada (FMCC).

 

By |2018-08-10T09:24:46+00:0010 septembre 2013|Categories: Catégorie|0 commentaire