La RCR à mains seules

Une approche qui peut sauver des vies

Vous avez deux minutes de votre temps de libre? Pourquoi ne pas les utiliser pour apprendre une notion relative à la RCR qui vous permettrait d’augmenter les chances de survie d’une personne en arrêt cardiaque de 2 à 3 fois!

Qu’est-ce que c’est la « RCR à mains seules »?

Et bien, la RCR à mains seules est une approche différente de la RCR (réanimation cardiorespiratoire) conventionnelle que la majorité des gens ont entendus parler jusqu’à présent. Celle-ci est représentée par des compressions thoraciques efficaces et rapides au centre de la poitrine de la personne en arrêt cardiaque en continu sans l’administration d’insufflation (souffles d’air) par le secouriste. Cette technique est recommandée en présence d’adultes qui s’effondrent par terre ou tombent subitement inconscients sans aucune raison apparente en dehors d’un milieu hospitalier tel qu’à la maison ou à votre travail. Celle-ci se résume en seulement 2 étapes essentielles:

  1. Appeler le 9-1-1 (soi-même ou quelqu’un d’autre)
  2. Pousser fort et vite au centre du thorax.

Appel au 9-1-1

Au moment d’appeler au 9-1-1, il est important de rester en communication avec le répartiteur du 9-1-1 jusqu’à ce que celui-ci vous invite à interrompre la communication par téléphone. Habituellement, le répartiteur vous posera quelques questions telles que l’adresse où vous vous trouver ainsi que l’état de santé générale de la personne à secourir. Il est très important d’être le plus clair possible lorsque vous décrivez l’endroit où vous êtes situé au moment de l’évènement surtout lorsque vous êtes à un endroit sans adresse fixe ou méconnue (ex: parc, stationnement, etc.). Rappelez-vous que le fait de répondre aux questions du répartiteur 9-1-1 ne ralentira pas l’arrivée des secours d’urgence.

La RCR: Un travail d’équipe!

L’American Heart association (AHA) ainsi que plusieurs autres organismes scientifiques reconnues à travers le monde entier travaillent de concert à chaque année afin d’améliorer constamment les techniques relatives à la RCR (réanimation cardiorespiratoire).

Les recommandations de l’AHA par rapport à la RCR à mains seules

En présence d’adultes qui tombent subitement inconscients sans aucune raison apparente qui aurait pu être la cause d’un tel état, l’AHA recommande les actions suivantes:

    • Si la secouriste n’est pas formé ou apte à appliquer efficacement les techniques relatives à la RCR conventionnelle qui inclue l’administration d’insufflations à toutes les 30 compressions chez un adulte, il est recommandé de faire des compressions efficaces au centre du thorax de façon continu jusqu’à l’arrivée des services d’urgence ou bien jusqu’au moment où un défibrillateur externe automatisé (DEA) pourra être utilisé.

 

    • Si le secouriste est formé sur la RCR conventionnelle et que celui-ci est confiant de pouvoir respecter les standards de qualité en matière d’administration d’insufflations, il est recommandé de faire la RCR conventionnelle en respectant le ratio de 30:2, 30 compressions pour 2 souffles jusqu’à l’arrivée des services d’urgence ou de l’arrivée d’un DEA.

 

  • Si le secouriste est formé sur la RCR conventionnelle, mais qui n’est pas confiant de pouvoir respecter les standards de qualité au sujet de l’administration  d’insufflations, il est recommandé d’appliquer la RCR à mains seules jusqu’à l’obtention d’un DEA ou jusqu’à l’arrivée des services d’urgence.

Qu’est-ce qu’une ventilation efficace?

Lors de la RCR conventionnelle sur un adulte, le secouriste doit administrer 30 compressions en poussant fort et vite sur le thorax de la personne en détresse et par la suite, il doit administrer 2 insufflations. Lors de l’administration des insufflations, celui-ci doit limiter le plus possible le temps qu’il prend pour administrer ces deux insufflations. Le temps recommandé au moment où le secouriste arrête de compresser le thorax devrait être de 10 secondes ou moins. Donc, pour effectuer une RCR efficace, le secouriste devra prendre maximum 10 secondes pour administrer ses 2 insufflations pour ensuite recommencer un nouveau cycle de 30 compressions/2 insufflations. Si ce temps est dépassé, la qualité de la RCR est réduite et du même coup, les chances de survie de la personne en détresse sont aussi réduites!

C’est pourquoi, il est recommandé de faire de la RCR à mains seules dans les cas où le secouriste qui entreprend les manoeuvres de réanimation n’est pas formé ou bien est formé, mais n’est pas suffisamment confiant à propos de ses habiletés à administrer efficacement les insufflations pendant les manoeuvres sans prendre en considération la technique utilisée pour administrer les souffles telles que le bouche-à-bouche ou bien le masque-à-bouche.

En bref…

À chaque année, nous formons régulièrement des secouristes sur les techniques de RCR selon les dernières normes en vigueur. Si vous êtes intéressé à apprendre ces techniques qui peuvent avoir la prétention de sauver des vies, n’hésiter pas à communiquer avec nous. Nous offrons des formations RCR et DEA régulièrement dans la région de Laval et Montréal.

Attention: Le texte que vous avez précédemment lu a été seulement rédigé à titre informatif et pour simplement sensibiliser le lecteur. De plus, il n’agit pas à titre de formation de secourisme reconnue.

Autres articles à consulter

Références:

  1. American Heart Association: HandsOnlyCPR
  2. Hands-Only (Compression-Only) Cardiopulmonary Resuscitation: A Call to Action for Bystanders Response to Adults Who experience out-of-hopital sudden Cardiac Arrest 
By |2018-02-09T14:22:40+00:005 février 2014|Categories: Catégorie|0 commentaire